Perte de cheveux

Lutter contre la calvitie, le succès des greffes de cheveux

La calvitie ou alopécie peut toucher un grand nombre d’entre nous au cours de notre vie. Cela se définit par une chute de cheveux assez significative pouvant conduire à une perte de densité de la chevelure vraiment importante voir totale. Cependant, il existe aujourd’hui des solutions pour lutter contre la calvitie, la plus efficace étant bien sûr la greffe de cheveux. Plusieurs techniques de greffes capillaires existent, voici quelques infos pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement.

La calvitie, qu’est-ce que c’est ?

Si la calvitie peut aussi toucher les femmes, dans une moindre mesure, il est vrai que ce sont surtout les hommes qui sont concernés par ce phénomène. Il existe différentes types de calvitie :

  • l’alopécie cicatricielle
  • l’alopécie androgénétique
  • l’alopécie de traction
  • l’effluvium télogène
  • et la pelade

Si auparavant, la calvitie était vue comme un phénomène impossible à contrecarrer, aujourd’hui, pourtant, des solutions sont proposées aux hommes qui veulent lutter contre l’alopécie. Cela passe par des traitements médicamenteux, des injections de PRP visant à revitaliser le cuir chevelu ou encore des shampoings ralentissant la chute des cheveux ( dont l’efficacité restent à prouver). Mais ce sont surtout les greffes de cheveux qui donnent des résultats satisfaisants.

La solution des greffes de cheveux

La greffe de cheveux est avant tout une intervention chirurgicale. Elle s’est largement démocratisée et a atteint un niveau de popularité très élevé chez les hommes dont la perte de cheveux peut entraîner des complexes ou une perte de confiance en soi. Mais cela reste tout de même une vraie intervention médicale à ne pas confier à n’importe qui !
Deux techniques de greffes de cheveux sont plébiscitées par les chirurgiens esthétiques ces dernières années : la greffe FUE et la greffe FUT. 

La greffe FUE

La technique FUE (pour Follicular Unit Extraction) est la méthode la plus utilisée aujourd’hui. Elle est relativement simple à mettre en place et particulièrement efficace. En somme, des greffons sont prélevés dans une zone donneuse du crâne puis réimplantés sur la zone à traiter au moyen de petites incisions. Avec cette méthode, vous n’avez pas besoin de sutures ni d’agrafes. La cicatrisation est rapide et ne laisse pas de trace. La greffe FUE est une technique moins douloureuse et qui a peu d’effets secondaires. Les suites sont simples à mettre en place.

C’est une technique qui est surtout recommandée pour les hommes qui souffrent d’une alopécie légère ou moyenne ou qui sont relativement jeunes.

La greffe FUT

C’est la méthode la plus ancienne puisqu’elle date des années 70. Elle est également appelée technique de la bandelette.

La greffe de cheveux FUT (pour Follicular Unit Transplantation) est surtout utilisée lorsque l’alopécie est très prononcée. La technique est simple : une bande du cuir chevelu est découpée, à l’arrière de la tête. Le greffon ainsi prélevé est réimplanté sur la zone dégarnie ou prête à recevoir la greffe, sous forme de bulbes. Si la méthode offre des résultats assez naturels, elle peut toutefois laisser des cicatrices visibles.

Les avantages de la greffe de cheveux

Le succès des greffes de cheveux est surtout lié aux nombreux avantages que présentent ces techniques.

L’avantage le plus souvent cité est le résultat. Les greffes de cheveux offrent des résultats naturels. Le plus souvent, les implants sont très fins, ce qui fait que cela ne se voit pas.

Les greffes de cheveux sont considérées comme la meilleure façon de traiter la calvitie et de lutter contre la chute des cheveux. En effet, si vous perdez vos cheveux en abondance ou que vous avez des zones sans cheveux, alors avoir recours à une greffe de cheveux vous garantit d’enrayer le phénomène.

De plus, une greffe de cheveux offre un résultat durable. Les cheveux ainsi greffés restent en place pendant plusieurs années. Les cheveux greffés possèdent une meilleure densité. Ainsi, vous gardez une chevelure abondante pendant encore quelques années. 

Généralement, la greffe de cheveux se fait sous anesthésie locale. Selon le nombre de greffons à implanter et la greffe de cheveux choisie, l’opération peut durer entre 3 et 9 heures.

Si tu aimes, tu partages !