Nekfeu revient pour braquer l’industrie comme les Daft Punk !

Après s’être révélé au grand public avec son premier album solo Feu en 2015, et exprimer sa vision de la société avec l’album surprise Cyborg en 2016. Nekfeu revient après 3 ans d’absence pour un album plus personnel, Les étoiles vagabondes.

Les étoiles vagabondes, un album et un documentaire

Comme à son habitude, Nekfeu n’a pas fait les choses à moitié, il a sorti son nouvel album à travers un documentaire de 1h30  nommé également “Les étoiles vagabondes”, dans lequel le rappeur nous emmène pour nous présenter les coulisses de la conception d’un album, entre panne d’inspiration, studio de fortune et voyage initiatique au Japon, Los Angeles, Nouvelle Orléans ou sur son île natale en Grèce.


<

L’album contient 18 titres avec notamment des collaborations avec Damso pour “Tricheur”, Nemir sur “Elle pleut”, l’incontournable Alpha Wann qui pose souvent avec Nekfeu sur “Compte les hommes”, Crystal Kay une artiste japonaise sur “Pixels” ou bien plus surprenant mais pas inattendu pour les fans vigilants, Vanessa Paradis sur “Dans l’univers”.

Dans cet album, Ken Samaras se confesse avec des morceaux comme “les étoiles vagabondes” où il raconte son ressenti et sa dépression : “Et si j’étais cent pour cent moi-même, j’ferais même pas ce film” ou dans “Takotsubo” : “Si j’étais bien dans ma tête, j’aurais pas fait le choix d’être artiste”. Malgré son succès Nekfeu est tout de même en pleine remise en question.

Les étoiles vagabondes, un album qui s’est fait attendre

Nekfeu fait partie du monde du rap depuis 2007 où vous pouvez l’entendre posé aux côtés du groupe 1995, le S-Crew ou encore L’entourage, cela fait plus de 10 ans. Pourtant il s’est révélé au grand public seulement en 2015 avec son premier album solo Feu, un véritable succès marqué par le prix du “meilleur album de musique urbaine” aux victoires de la musique en 2016.

Pour son second opus, le rappeur a profité de son succès pendant un concert à l’AccorHotels Arena de Paris, pour prendre son public par surprise et sortir un deuxième album disponible dès l’annonce, Cyborg. Ce pari risqué à payer vu que le succès de ce deuxième opus n’a pas à rougir du premier.

Puis le rappeur n’a plus produit d’album en trois ans même s’il a élargi son réseau de chanteurs à travers plusieurs feat avec des grands noms du rap comme Orelsan, Ninho, Sneazzy ou S.pri noir.

Les fans s’impatientaient, pour les deux premiers albums ils ont attendu seulement 1 ans, et pour le troisième Nekfeu a mis 3 ans. Mais comme le montre son documentaire, l’attente est méritée et le fennec n’a pas pris son public à la légère avec l’album “Les étoiles vagabondes”.

Les etoiles vagabondes - Nekfeu

Si tu aimes, tu partages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *